Rosalie Liu

Impliquée dans la société polynésienne, Rosalie fait partie de cette nouvelle génération qui sait concilier deux cultures.
D'origine Chinoise, elle partage avec nous son parcours, ses souvenirs, ses émotions.

[cq_vc_accordion accordionstyle= »style1″ contentcolor= »#333333″ accordiontitle= »Iaorana Rosalie peux-tu te présenter ?,Quel a été ton cursus scolaire et tes formations jusqu’à présent?,Quelles sont tes perspectives d’avenir ? Est-ce que tu comptes travailler au Fenua plus tard? Quelles sont tes atouts dans le domaine?,Quel est le bilan de ta première année en France et qu’est-ce qu’il te manque le plus à Tahiti ?,Tu as été sacrée 2ème dauphine à l’élection Miss Dragon 2013. Qu’as-tu retiré de cette aventure ?,Un conseil pour les candidates de Miss Dragon 2015 ?,Quels sont tes hobbies préférés ?,Quel est ta philosophie dans la vie ?, » titlehovercolor= »#ffffff » titlehoverbg= »#00aced » extraborder= »no » displayfirst= » »][accordionitem]IAORANA. Je m’appelle Rosalie LIU, je suis originaire de Hong Kong. Je suis arrivée à Tahiti à l’âge de 8 ans, où j’ai appris à parler le français (…et à nager!). Je suis passée d’une pure chinoise à une chinoise polynésienne, car oui aujourd’hui, je me permet de me considérer comme telle : une polynésienne.
J’aime mon fenua.[/accordionitem]

[accordionitem]Après le BAC, je me suis directement orientée dans le secteur du tourisme. J’ai choisi le tourisme car ce secteur d’activité est la première et la plus importante des ressources en Polynésie française. Pour cela j’ai effectuée un BTS Tourisme au lycée hôtelier de Tahiti, qui m’a permis de confirmer mon choix d’orientation. Et grâce à cela j’ai pu effectuer mes premiers stages chez Tahiti Tourisme China à Shanghai et Tahiti Tours à Papeete. Après l’obtention de ce diplôme j’ai choisi de poursuivre dans une filière générale de langues. Je suis actuellement en 3ème année de licence LEA Anglais/Chinois avec spécialisation Tourisme Internationale à Bordeaux. Un troisième stage est prévu dans une agence de voyage française.
Par la suite, j’ai l’intention de poursuivre en MBA Management of Tourism and Services à La Rochelle Business School of Tourism, qui est une filiale de Sup de Co. Cette école me permettra de m’enrichir professionnellement et personnellement grâce aux stages, aux échanges à l’international et aux associations.
[/accordionitem]
[accordionitem]J’aimerais, d’ici quelques années, être comptée parmi les professionnels du tourisme de la Polynésie, et me spécialiser surtout sur le marché Asie-Pacifique. Mais tout cela n’est encore qu’une perspective à déterminer. Cependant si tout se passe bien, après mes études je souhaite travailler quelques temps en France ou dans un autre pays pour acquérir de l’expérience puis retourner au fenua remplie de compétences et de bonnes idées !
J’espère apporter beaucoup à la Polynésie grâce à mon parcours et aux langues que j’ai acquises. En plus du cantonais qui est ma langue maternelle puisque je suis originaire de Hong Kong, par la suite j’ai appris le mandarin, le français, l’anglais et un peu l’espagnol. Je souhaiterais également apprendre le tahitien prochainement, si une opportunité s’ouvre à moi. Évidemment j’ai encore beaucoup de choses à apprendre de toutes ces langues mais avec le temps, les voyages et de la persévérance je pense (et j’y crois) que je serais capable de mener bien plus qu’une simple conversation. On en apprend toujours plus avec le temps ![/accordionitem]

[accordionitem]
Ma première année n’a pas été très facile même si tout se passe très bien, car lorsqu’on s’installe dans un nouveau pays il y a toujours beaucoup de papiers administratifs à remplir, des choses que l’on ignore et une nouvelle façon de vivre à apprendre. J’ai moi même déménagée dans 3 villes différentes en seulement un an ! Malgré tout je pense que cette expérience en France est “primordiale” et je conseille très fortement aux étudiants de partir pour leurs études s’ils le peuvent parce que c’est vraiment enrichissant. Je trouve dommage d’avoir été la seule de la première promo de BTS Tourisme à être partie, j’encourage mes camarades de venir me rejoindre en master !
Ce qui me manque le plus à Tahiti est bien évidement le soleil, la plage, le poisson cru, les fruits exotiques, les couronnes de fleurs, la famille, les amis… ma liste est longue ! Home is where the heart is, and my heart is in Tahiti ![/accordionitem]

[accordionitem]Aaaah l’élection miss dragon 2013 ! Je pense qu’elle me suivra toute ma vie. Je vous avoue qu’avant je pensais que les élections étaient quelque chose de superficielle et que “on a pas besoin de ça” mais l’année 2013 a été une année où toutes les circonstances m’ont permises et poussées à faire cette élection. Surtout que Miss Dragon est quelque chose d’assez significatif dans les familles chinoises, notamment dans la mienne. Je vous rassure j’ai une vision totalement différente des élections aujourd’hui, car avec l’expérience et du recul, j’ai su que les élections n’apportent que des opportunités ! Et à chacun de faire valoir ses atouts. Une élection de miss ce n’est pas juste des défilés de beauté, c’est beaucoup de préparations physique et mentale, de compétition et des heures d’entrainements ! Mais c’est aussi beaucoup de rencontres, de rires et de soutien.
Après avoir été élue 2ème dauphine Miss Dragon 2013, j’ai participé à de nombreux événements durant toute l’année. J‘ai aussi rencontré beaucoup de personnes ; des personnes qui, sans cette élection je n’aurais jamais eu l’occasion de connaître. J’ai été honorée d’apparaître dans le clip « Happy from Tahiti » postée sur Youtube par TahitiTourisme (en tant que deuxième dauphine Miss Dragon 2013).[/accordionitem]

[accordionitem]Comme pour l’année précédente, à part souhaiter beaucoup de courage et de réussite aux candidates je n’ai pas de conseils à donner car selon moi nous devons vivre notre propre expérience et à notre façon. Il ne faudrait pas que les conseils perturbent les candidates parce que justement ce qui est intéressant c’est que chacune ait une façon différente de voir et de faire les choses.[/accordionitem]

[accordionitem]J’aime beaucoup passer du temps chez moi, seule ou avec des amis devant une tasse de thé accompagné de la bonne musique et de mon chihuahua ! Aussi comique qu’elle soit, cette phrase me représente tellement que mes amis qui liront cet interview confirmerons ! (rire)
Plus sérieusement, mon premier hobby est la danse, c’est une activité qui ne me lasse pas. Par contre je ne suis pas spécialisée sur un type de danse car j’en ais pratiqué plusieurs : la danse chinoise, la danse classique, la danse moderne, la salsa, la danse tahitienne… et aujourd’hui mon passe temps sportif est la pole dance. Je suis très contente de commencer cette pratique à Electrick pole studio où Cyd Sailor enseigne !
Et enfin, mon second et mon dernier hobby est la cuisine ! J’adore cuisiner, je prend beaucoup de mon temps pour préparer des petits plats tous les jours. J’aime également beaucoup aller au restaurant. C’est grâce à cela que dans chaque ville que j’ai visitée, j’ai mes petits endroits…[/accordionitem]

[accordionitem]Le Karma, qui est aussi le nom de mon chihuahua. Les pensées spirituelles m’ont toujours intéressées et parfois même inspirées.
J’ai pratiqué quelques temps le yoga à Paris et lorsqu’on pratique du yoga on s’intéresse à ce qu’il y a autour dont le karma.
Le karma est un concept de cause et de conséquence, toutes actions auront un retour. Une philosophie qui nous permet de rester positif et d’essayer d’être bon aussi bien avec les autres qu’avec soi.[/accordionitem][/cq_vc_accordion]

"Si tu étais...tu serais..."

Une fleur :

Un parfum :

Un animal :

Une couleur :

Une musique :

Un plat :

Une rose

La cuisine de mes parents ou Flower in the air by Kenzo !

Un papillon

Le rouge

Pepena – Faafaite pour les moments nostalgiques

Étant originaire de Hong Kong, si j’étais un plat je serais très certainement un Dim Sum mais ayant vécu plus longtemps à Tahiti je dirais plutôt le poisson cru au lait de coco !

Un dernier mot pour la fin ?

Tout d’abord je voudrais vous remercier, l’équipe My-Tahiti pour cet interview tout en vous souhaitant une très bonne continuation. Puis je vais profiter de cet instant de libre parole pour embrasser très fort toute ma famille et mes amis !

Très spécialement à tous ceux qui ont été là pour moi et qui m’ont aidés à avancer, que ce soit pour l’élection, pour mes études, pour ma vie personnelle et professionnelle…

Merci !

Contact[email protected]

Contactez-nous

Des questions, suggestions, remarques, demandes d'informations? Utilisez le formulaire ci-dessous, nous vous répondrons dans les plus brefs délais.

En cours d’envoi
    Restez connecté à My-Tahiti !
ou

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?